Le livre

Disponible chez votre libraire préféré ou aux éditions Des ronds dans l'O

Comment raconter la migration aux plus jeunes ?

Afin d’apporter des éléments de réponses et des pistes de réflexion,
je vous présente "Koko au pays des Toutous".

C’est un livre jeunesse à paraître en mars 2016 aux éditions "Des ronds dans l'O".
Il raconte l'histoire d'un petit "Cabot" qui veut aller au pays des Toutous,
où il pense qu'il aura une vie meilleure.

Mais le voyage sera difficile.

Il résume sans en avoir l'air, et d'une façon très accessible aux enfants dès la maternelle,
toutes les étapes et les difficultés des migrants pour rejoindre l’Europe,
et les déconvenues qui les y attendent.

Si le fond de ce livre est assez sombre, la forme en est au contraire joyeuse et ludique,
et propre à plaire aux plus jeunes.

Le propos est fondamentalement humaniste,
s'achevant sur le joyeux constat de l'égalité entre les individus.

Le livre sera une source inépuisable de dialogue entre l'enfant et l'adulte
permettant au premier de s'ouvrir l'esprit sur le monde, 
au-delà de son environnement immédiat.

Le livre recèle aussi quelques petits jeux : reconnaître les os appartenant à Koko
parmi ceux des autres petits chiens, 
distinguer à quel membre de la famille de Koko chaque os appartient,
savoir reconnaître parmi les animaux présentés, lesquels sont des chiens et lesquels n'en sont pas,
essayer de se rappeler de toutes les étapes du voyage de Koko jusqu'au pays des Toutous, dans l'ordre chronologique,
donner un nom à tous les membres de sa famille et à tous les compagnons de voyage de Koko,
retrouver à quel moment ce dernier perd son petit canard, etc.

Pour les enseignants de maternelle et de primaire,
nous proposons des ateliers et des fiches pédagogiques.

Koko au pays des Toutous - Couverture
Koko au pays des Toutous - Page de garde
Koko au pays des Toutous - page de titre
Koko habite au pays des Cabots
C'est un beau pays, mais on n'y trouve pas un os à ronger !
Son papy lui dit : Tu dois aller au pays des Toutous !
Là-bas, les niches sont en os à moelle, les baignoires pleines de pâtées...
Koko décide de partir. Dans son baluchon, il met son canard en plastique, et à son cou, son beau collier.